LE PLAN D'ACTION pour se constituer un lectorat fidèle et engagé by Cecile Duquenne

LE PLAN D'ACTION pour se constituer un lectorat fidèle et engagé

Pour être un auteur reconnu, écrire de bons romans ne suffit pas.

C’est choquant à lire comme à écrire, mais c’est la vérité : la plupart des excellents auteurs n’ont pas la reconnaissance qu’ils méritent.

 Moi-même, même si j'ai eu et ai encore ma part de reconnaissance, je me suis déjà sentie laissée de côté quand un de mes textes était ignoré au profit d'un autre ; à chaque fois que je ne remportais pas un prix ; à chaque fois que les lecteurs ne votaient pas pour mon texte et préférait celui d'un autre auteur ; à chaque fois qu'un de mes romans n'était pas mis en avant dans une sélection thématique où il aurait parfaitement eu sa place...

Surtout au début de ma carrière et, aujourd'hui encore, de temps en temps, je ressens cela... 

Malheureusement, je suppose que vous voyez de quoi je parle…

 

Vous avez tout mis dans votre texte : le meilleur de vos idées, de l’originalité, juste ce qu’il faut de personnages sombres, des héros dynamiques et attachants, une histoire prenante, du mystère, de la joie, du drame, des rebondissements…

Vous avez passé des heures à peaufiner l’intrigue, des jours à ciseler le style et des semaines à relire encore et encore votre ouvrage.

 

Et puis, un jour, épuisé mais fier, vous avez décidé de (faire) publier ce texte.

Que vous le rendiez accessible gratuitement sur internet, que vous l’autoéditiez ou encore que vous le fassiez éditer par un éditeur traditionnel, vous avez mis tout ce que vous aviez dans votre œuvre.

Vous y avez passé du temps ; vous lui avez sacrifié des soirées où vous auriez pu chiller devant une bonne série télévisée ou lire un bon bouquin ; vous avez soigneusement amélioré chacune de vos compétences…

 

Le jour de la publication, vous êtes plus excité et plus angoissé qu’un acarien au salon de la moquette.

Vous avez hâte, vous avez peur, vous avez envie d’être lu et, mieux encore, que la quantité et la qualité de votre travail soit reconnues à travers ce texte que vous livrez enfin au monde.

 

Et là, à votre plus grand désarroi, les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes.

Pas de retours de lecteurs, ou très peu.

Les gens qui vous lisent sont vos proches, et quelques inconnus arrivés là par hasard.

Si vous avez un éditeur, vous savez qu’il a fait son travail de diffusion et de promotion du livre, et vous lui faites confiance.

Mais les résultats vous semblent dérisoires au regard de tous les efforts et les sacrifices auxquels vous avez consenti pour écrire puis faire publier ce roman.

Un an plus tard, l’arrêt des comptes a lieu : vos résultats sont encourageants, mais là encore, pas à la hauteur de vos espérances…

 

 

Quel que soit le mode d'édition et de diffusion, vous faites le même constat : d’autres récits connaissent, sans explication, un succès foudroyant que vous ne connaissez pas.

 

 

Ces best-sellers sortis de nulle part bénéficient en fait d’un facteur imprévisible, mais précieux : la chance.

Et vous avez conscience qu’il en faut beaucoup pour être le « one in a million », cet élu dont le livre va faire un carton en librairie ou sur internet.

Vous savez aussi que la chance ne se contrôle pas, mais vous vous demandez bien comment certains arrivent, semble-t-il, à la provoquer régulièrement à défaut de la contrôler véritablement…

 

 

Pour ma part, je n'ai jamais eu de chance.

Je n’ai jamais reçu de prix littéraire ni de distinction officielle pour un de mes romans publiés, et ça ne me dérange pas, car ce n’est pas vraiment cela qui fait la différence.

Ce n’est pas ça qui fait une carrière d’écrivain stable et reconnu.

Et ce n’est pas la chance non plus, même si elle y participe, tout comme les prix littéraires.

 

Le vrai secret réside dans votre lectorat.

Un lectorat qui peut être réduit, mais qui, lorsqu’il est fidèle et engagé, lorsqu’il vous soutient jusqu’au bout, pourra et saura faire la différence.

C’est lui, et le bouche à oreille qu’il provoque, qui portera vos ouvrages jusque dans la lumière et fera de vous un auteur reconnu.

C’est votre lectorat qui fera de vous un écrivain reconnu. C’est votre lectorat qui achètera chacun de vos livres à sa parution et les fera grimper dans les classements.

C’est votre lectorat qui, en demandant et en commandant vos livres un peu partout, fera que le libraire retiendra votre nom et ajoutera vos œuvres à son catalogue de « livres de fonds », c’est-à-dire aux œuvres qui restent dans ses rayons pendant des années après leur parution.

C’est votre lectorat qui vous aidera à construire une carrière durable, parce qu’il sera amoureux de votre plume, de votre personnalité d’écrivain, de votre style et de votre vision de la littérature.

C’est lui qui fera toute la différence.

 

 

Souvent, quand on par « à la conquête » de son lectorat, on entreprend de réunir le plus de monde possible sur nos réseaux sociaux… et il n’y a pas pire erreur ! 
 
C’est la qualité de l’audience qui compte, davantage que sa quantité.
 
L’audience qui s’en fout ne parlera jamais de vous à ses amis, à son libraire, à son voisin, à son chien… 
 
Par contre, l’audience qui adore vos romans et qui en plus veut vous soutenir mettra tout en œuvre pour que le monde reconnaisse votre talent.
 
Parce que vous serez sa découverte, son auteur, son chouchou !
 
On ne va pas se mentir : en tant qu’auteur, c’est vraiment ce qu’on souhaite devenir... le roman ou l’auteur préféré de quelqu’un.
 
Et il n’y a pas de mal à penser ainsi… tant qu’on ne prend pas la grosse tête, en tout cas ;-)
 

 

 

Alors certes, on ne peut pas « fabriquer la chance »… mais est-ce qu’on peut se créer un lectorat fidèle et engagé qui participera à nous forger une vraie carrière d’écrivain ?

Oui.

Est-ce qu’il est possible d’avoir et d’établir une stratégie qui permette de vendre nos livres sans perdre de temps d’écriture, et sans non plus passer pour un vendeur à la criée ?

Oui.

Est-ce qu’on est obligé de se transformer en démon de la start-up nation et d’abandonner l’art pour apprendre à vendre ?!

Non, et heureusement.

 

 

Si vous êtes un auteur qui ne sait pas du tout vendre ses propres romans, mais que vous aimeriez bien savoir le faire sans pour autant dénaturer qui vous êtes…

Si vous voulez vous créer un lectorat fidèle et engagé en restant le plus sincère possible…

Si, en salon du livre, vous savez mieux vendre le roman du voisin que le vôtre, parce que vous êtes plus à l’aise avec ça…

Si vous avez essayé tous les hacks disponibles sur internet pour vous créer une audience qui lise vos romans, que vous avez tout fait pour « avoir plus de 10 000 abonnés sur Instagram en un an ! », et « vaincre l’algorithme de Facebook en 3 astuces simples ! », mais que, de toute évidence, ça n’a pas marché…

Si vous voulez non seulement être écrivain à vos propres yeux, mais aussi l’assumer et l’affirmer et le devenir aussi aux yeux des autres…

Et, enfin, si vous désirez devenir une étoile montante de votre genre littéraire de prédilection, mais sans forcément devoir écraser la « concurrence », parce que ces autres auteurs sont aussi vos amis…

 

Alors cette masterclass est faite pour vous !

 

Vous êtes écrivain, pas spécialiste du marketing, et il n’est pas question de changer cela.

Car votre plus grande force, c’est l’écriture… et on va la mettre au service de la promotion de vos ouvrages et de votre figure d’écrivain.

 

 
Les objectifs, ici, sont doubles.
 
A court terme, vous apprendrez à créer des contenus (promotionnels ou non) engageants, sincères, forts et fascinants, qui vont faire ressentir des émotions fortes et réelles à vos audiences… sur les réseaux sociaux, mais aussi dans le monde réel. 
A long terme, vous ferez en sorte de leur donner envie de rester à tout prix et de devenir VOTRE lecteur, VOTRE fan, tout simplement (et il n’y a rien de mal ou de honteux à penser comme ça ! Ça ne fait pas de vous un arnaqueur ou un opportuniste… juste un être humain normal, comme je l’ai dit plus haut 😊)
 
Et à trèèèèès long terme, vous saurez aussi comment transformer ce lectorat en capteur d’audience, ce qui apporte donc un nouveau lectorat, et ce, sans avoir à bombarder quiconque de pub ou de contenu racoleur !
 
 

Cette fois-ci, je vous propose une masterclass qui ne s’occupe pas du « savoir-écrire » mais du « savoir être écrivain » – et cela est presque aussi important que de savoir écrire un bon livre.

En tout cas, si vous m’avez lue jusque-là, vous en avez conscience et vous savez que, sur le long terme mais aussi le court terme, ce manque de « savoir-être » sera un problème, et même un frein à votre carrière d’auteur.

 
 

Prêt-e-s ? Voici le plan :

+ Pourquoi les maisons d’édition comptent de plus en plus sur l’auteur tout seul pour faire sa propre promotion (indice : ils défendent un catalogue, vous défendez votre propre personne seulement…) ;
+ Comment le marketing aussi peut être éthique, honnête et utile à vos audiences (je fais en sorte d’en être la preuve au quotidien, et je vous révèle toute ma méthode de A à Z dans cette formation) ;
+ Pourquoi le positionnement marketing est une problématique que trop d’auteurs ignorent ou préfèrent ne pas prendre en compte, et comment cela ralentit voire peut bousiller le démarrage de leur carrière ;
+ Pourquoi le marketing traditionnel n’est pas adapté à la promotion de « produits culturels » tels que le roman, et comment on va faire en sorte de changer le marketing au lieu de vous changer vous…
+ Des conseils concrets pour réussir à promouvoir vos ouvrages sans passer pour un imposteur, ni perdre du temps d’écriture ;
 + La méthode en 3 étapes pour attirer une audience puis la faire rester avec vous
(et la persuader de lire vos romans sans avoir à lui balancer tous les jours un lien d’achat) ;
+ L’ERREUR FATALE qui fait que les trois-quarts des auteurs ont des réseaux sociaux ultra-barbants qui, par extension, ne donnent pas du tout envie de les suivre et encore moins de les lire…
+ Le vrai secret d’une relation durable avec votre lectorat (et comment construire votre carrière sur cette relation) ;
+ Pourquoi l’important n’est pas de choisir les meilleurs outils de création de contenu pour promouvoir vos romans, mais au contraire de choisir les plus complémentaires pour votre stratégie ;
+ LA TECHNIQUE POUR TRANSFORMER UN ABONNÉ EN LECTEUR (elle tient en 4 lettres !) ;
+ La vérité sur les « hacks » pour obtenir davantage d’audience : 90% du temps, c’est de la merde en boîte (oui, on tire à balles réelles, ici...) ;
+ Les 5 caractéristiques d’une bonne stratégie de promotion de contenu culturel ;
 + Et, enfin, la checklist complète de votre stratégie de promotion de contenus culturels… il n’y a plus qu’à suivre le guide, sans vous prendre la tête ! 


Vous pouvez dès à présent ajouter cette masterclass à votre espace perso en cliquant sur « Accéder ». 
 
A tout de suite de l'autre côté,
Cécile.

 

 

 

Vous allez recevoir :

File Icon 18 des dossiers

Contenu

Formation
1 - Introduction
24 min
2 - Le positionnement : questions et réponses préliminaires
16 min
3 - Le positionnement : la mise en pratique
29 min
4 - Créer des contenus fascinants, fidélisants et engageants
32 min
5 – Le secret d’une relation durable avec votre audience
11 min
6 – La technique secrète pour transformer un abonné en lecteur
14 min
7 - Et maintenant ?
22 min
Mises à jour
8 - BONUS : nouvelles techniques et idées pour votre stratégie de contenus
32 min
Annexes
01 - Annexe 1 - autoportrait pour positionnement .pdf
148 ko
02 - Annexe 2 - avatar lecteur et carte empathique.docx
14 ko
02 - Annexe 2 - avatar lecteur et carte empathique.doc
29,5 ko
02 - Annexe 2 - avatar lecteur et carte empathique.odt
6,3 ko
02 - Annexe 2 - avatar lecteur et carte empathique.rtf
54,4 ko
02 - Annexe 2 - avatar lecteur et carte empathique.pdf
140 ko
03 - Annexe 3 - liens utiles et mes réseaux sociaux.pdf
148 ko
04 - Annexe 4 - la liste des outils.pdf
130 ko
05 - Annexe 5 - la checklist.pdf
158 ko
06 - Annexe 6 - 50€ offerts sur toute l'école d'écriture
50,4 ko